Si l'informatique se borne à ne pas vous afficher correctement ce beau message, appuyez rageusement ici pour déjouer ses stratagèmes.



Lettre numéro 17 www.abaobxl.be septembre 2011


Sommaire

Littérature
Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Prix
Coup de projecteur

Thé & café
Chocolat
Sandwichs
Petits plats
Agenda
Miscellanées
Contacts




Jusqu'au 22 octobre 2011  

Exposition

Didier Neeffs



Dimanche 16 octobre 2011 dès 11h

Rencontre

Dans le cadre de la Fureur de Lire, nous recevrons Christophe Ghislain auteur de "La colère du rhinocéros", paru chez Belfond.




COUP DE PROJECTEUR

Suivre la route de Bernard Degavre

Bernard Degavre, auteur, compositeur et interprète bruxellois, sort son nouvel album, réalisé en collaboration avec Barry Mc Neese, musicien et producteur américain. Parmi les nouvelles chansons, nous citerons entre autres:

• «Les sommets européens», une évocation positive et souriante de la ville de Bruxelles et multiculturelle à travers les sommets européens;
• «Elle est belle la planète», dont Bernard nous chante qu’ «il faudrait qu’on arrête de la prendre pour la plus moche des starlettes!»;
• «Swann et Barbara», une histoire de jeunes sans abris, mal compris mais pas cassés...et qui veulent s’en sortir;
• «Le pouvoir des hommes» qui dénonce les pouvoirs autocratiques, même si l’auteur nous dit à la fin de la chanson que «s’il le faut nous le prendrons – ce pouvoir - avec nos guitares»;
• «L’espoir revient» peu après la chute des banquiers de Wall Street... ou l’utopie du retour à l’ère Woodstockienne…

Le nouvel album de Bernard Degavre est disponible chez abao.
La carrière musicale de Bernard Degavre commence aux académies de musique d’Ixelles et de Boitsfort où il apprend le solfège, la maîtrise des harmonies et la guitare classique. Devenu auteur – compositeur et interprète , il signe durant ses études universitaires à l’ULB un premier contrat avec l’éditeur «MAXWELL MUSIC» (Serge Barkowski et Mich Brel). Début des années 90, il se produit en duo avec le chanteur africain Jeanjou Kawende. Il tourne également accompagné de Caron, Pierrot Debiesme, Guy Stroobant, Manitas, Alain Colard et Wa-Wa et effectue avec eux notamment une tournée dans les prisons belges.
Bernard Degavre collabore avec Daniel DE BRUYCKER, Prix Rossel 1999, à l’époque critique musical au journal Le Soir pour quelques chansons. Il participe aussi à un disque de Daniel DEJEAN contenant des inédits de BREL et la musique du film «La Belgique vue du ciel » de Gus Poncin.
S’en suit une programmation au festival de la «Nouvelle chanson belge» à Neder-Over-Heembeek avec entre autres Maurane, Jacques-Yvan Duchene , Guy Cabay, Daria de Martinoff, Bob de Marco, André Burton, Joseph Reynaerts, Ann Gaytan, Malibu Soda, Bernard Delpierre.
Bernard Degavre aura également la chance d’assurer diverses premières parties dont celles de Paul Louka et  John Lauwers qui sera suivie de l’invitation de Philippe Geluck à l’émission devenue culte  «Lollipop».
Le premier single «Une fille pour la lune» sort chez «Vogue Belgium» (Roger Meylemans et Philippe Gosez). Enregistré au studio Hystérésis (Alain PIERRE) avec Pierre VAN DORMAEL (qui assume aussi la direction artistique), avec Barry Mc NEESE, Philippe MOBERS et Philippe DE COCK (Directeur musical actuel de Maurane). Ce premier single offre la chance à Bernard Degavre de s’exposer sur la scène musicale belge.
Coté médias, il participe à diverses émissions de télévision et de radio (RTBF et RTL) dans les années qui suivirent.
Les concerts se multiplent dans les années 80 – 90.
En 2000, l’album «Tu es tout simplement venue» voit le jour sur des textes de Michel Cliquet, avec la complicité de Pascal Chardome, Pierrot Debiesme, Gwenaël Micault et le violoncelliste Pierre Michaud. A la fin 2005 sort un CD et DVD live enregistré à l’Espace Delvaux de Bruxelles. Après son passage au «Rallye chantons français »  l’artiste est reconnu par la Communauté française et intègre le catalogue des «Tournées Art & Vie».
Fort de son expérience musicale, Bernard Degavre nous propose aujourd’hui son album le plus abouti, le plus proche de lui : «Suis ta route» (Réalisation Barry Mc Neese)



LITTERATURE

Rentrez, littéraires!

Comme chaque année au mois de septembre, une déferlante de nouveaux romans sort des imprimeries. Ce n'est pas moins de 654 romans qui vont paraître d'août à octobre. Avec ces arrivages livresques, nos étals ressemblent davantage à la forêt vierge qu'à un jardin à la française. Il faut donc un peu de temps pour découvrir les crus marquants de cette cuvée. Quelques titres s'avèrent déjà incontournables, comme Freedom de Jonathan Franzen, 1Q84, les deux volumes d'Haruki Murakami ou le dernier opus de Véronique Ovaldé, Des vies d'oiseaux.

Freedom

Jonathan Franzen
Olivier

Patty sera la femme idéale, c’est décidé. Mère parfaite, épouse aimante et dévouée, cette ex-basketteuse a fait, en l’épousant, le bonheur de Walter Berglund, de St. Paul (Minnesota). En devenant madame Berglund, Patty a renoncé à son goût pour les bad boys, à commencer par Richard Katz, un rocker dylanien qui se trouve être aussi le meilleur ami de Walter. Freedom raconte l’histoire de ce trio amoureux et capture le climat émotionnel, moral et politique des États-Unis entre entre 1970 et 2010 avec une incroyable virtuosité.
Anatomie d’un mariage, ce livre propose une méditation sur les déceptions et les compromis auxquels se trouvent confrontés ces baby-boomers qui avaient voulu changer le monde. C’est aussi l’acte d’accusation le plus féroce qu’on ait vu depuis longtemps sur ce qu’est devenue l’Amérique. Mais sa plus belle réussite est sans nul doute le personnage de Patty. Telle une héroïne sartrienne égarée dans un roman de Tolstoï, elle cherche à se libérer – mais de quoi ? –, tandis que les États-Unis livrent en Irak leur propre guerre napoléonienne, en tentant d’imposer la démocratie par la force.
Paru aux États-Unis à l’automne 2010, ce livre magistral a connu un immense succès critique et public (plus d’1 million d’exemplaires vendus), après avoir valu à son auteur la « une » du magazine Time. Il est traduit (ou en cours de traduction) dans 36 pays.
Jonathan Franzen est né en 1959 dans l’Illinois. Il a obtenu le National Book Award pour Les Corrections (L’Olivier, 2002). Écrivain des villes, Jonathan Franzen est aussi un amoureux de la nature. Ses reportages sur les oiseaux sont régulièrement publiés par le New Yorker.

1Q84

Haruki Murakami
Belfond

L'oeuvre la plus ambitieuse de Haruki Murakami. Deux tomes pour une odyssée initiatique entre deux mondes parallèles, une atmosphère aussi étrange qu'envoûtante pour un roman double qui rassemble toutes les obsessions du maître.
Le passé– tel qu'il était peut-être – fait surgir sur le miroir l'ombre d'un présent – différent de ce qu'il fut ?
Une oeuvre hypnotique et troublante.
Un roman d'aventures.
Une histoire d'amour.
Deux êtres unis par un pacte secret.
Dans le monde bien réel de 1984 et dans celui dangereusement séduisant de 1Q84 va se nouer le destin de Tengo et d'Aomamé...

Des vies d'oiseaux

Véronique Ovaldé
Olivier

Quand sa fille Paloma déserte sans prévenir la somptueuse villa familiale, Vida Izzara croit en deviner la raison : elle serait partie avec son amant vivre une vie moins conventionnelle. Jusqu’au jour où Vida comprend que c’est elle aussi que fuit Paloma. Aidée par Taïbo, qui enquête sur un couple de jeunes gens habitant clandestinement les demeures inoccupées de la région, elle part à la recherche de sa fille. Ce périple la conduira de l’Irigoy de son enfance aux recoins secrets de son coeur.
Les vies d’oiseaux, ce sont celles que mènent ces quatre personnages dont les trajets se croisent sans cesse. Chacun à sa manière, par la grâce d’un nouvel amour, est amené à se défaire de ses liens pour éprouver sa liberté d’exister.
Véronique Ovaldé nous emporte dans l’exploration d’un monde passé au filtre de son imaginaire. Elle sonde les relations qui unissent les hommes et les femmes mais en déposant, au coeur même de l’amour, la question de la liberté, laquelle ne se conquiert qu’en partant, sans se soucier d’où l’on vient ni de là où la vie nous mène. De livre en livre, Véronique Ovaldé s’est imposée sur la scène littéraire, en France et à l’étranger. Son dernier roman, Ce que je sais de Vera Candida, a connu un énorme succès public et critique (Grand Prix des lectrices de Elle 2010, prix France Télévisions 2009, prix Renaudot des lycéens 2009).

Dans un avion pour Caracas

Charles Dantzig
Grasset

C’est l’histoire d’un homme dans un avion. Il est parti à la recherche d’un ami disparu. Cet ami, un célèbre spécialiste des mots, un philologue, a été enlevé au Venezuela. Pendant les neuf heures du trajet entre Paris et Caracas, le narrateur va essayer de comprendre pourquoi il s’est mis en tête d’écrire un livre sur Hugo Chávez, « dictateur moderne, mélange de Mussolini et de Michel Drucker ». Et il se pose des questions sur l’amitié. Son ami disparu lui en avait dit des choses violentes, choquantes, paradoxales peut-être. « Pour quelle raison l’amitié devrait-elle être un vieux chien qui sommeille à l’entrée de sa niche ? » Il en a théorisé la rupture. Selon lui, en effet, il n’y a pas d’amitié, il n’y a que des formes d’amour.
Pour l’amour, il y a eu Lucie, une artiste conceptuelle, gaie et narquoise, qui sait très bien ce qu’elle veut. Et d’abord, qu’elle veut Xabi. Le disparu s’appelle en effet Xabi, prénom basque qui se prononce « chabi ». C’est un homme qui aime les mots, les femmes et les fleurs. Les fleurs et les mots ne le décevront pas, mais qu’en est-il de Lucie, la jeune rousse aux goûts ambigus ? Ah, Xabi, qu’est-il donc allé faire au Venezuela ?


Grenouilles

Mo Yan
Seuil

« Vous avez dit que l’image de cette femme médecin s’était imprimée dans votre cerveau, qu’elle roule à vive allure à bicyclette sur la rivière gelée ou que, sa trousse de secours au dos, un parapluie à la main, les jambes du pantalon retroussées, elle prenne de vitesse des légions de grenouilles. »
Têtard, le narrateur, écrit ces lignes à un grand romancier japonais, son maître, pour lui annoncer qu’il est en train de composer une pièce de théâtre dont la matière est puisée dans la vie et les hauts faits de sa propre tante, une célèbre gynécologue qui a fait de la mise en place du planning familial sous Mao son cheval de bataille. Autour de la personnalité à la fois fascinante et terrifiante de la tante se déploie la longue histoire des familles et des femmes du village, depuis les campagnes d’avortements forcés jusqu’aux dérives et délires de notre époque. Le destin de la tante s’achève en farce, entre horreur et grotesque, dans le « grand œuvre » de son neveu Chen le Pied dit Têtard, victime consentante, témoin médiocre et écrivain maladroit.
Avec Grenouilles, roman de facture audacieuse, au style inventif, et à l’humour corrosif, Mo Yan poursuit la construction d’une des œuvres littéraires les plus importantes de notre temps. Il propose ici un regard singulier, entre adhésion et distance critique, sur la politique de l’enfant unique.
Mo Yan, né en 1955, est désormais un écrivain universellement reconnu. Une dizaine de ses romans sont traduits en français et publiés au Seuil dont Beaux seins, belles fesses (2004), Le Maître a de plus en plus d’humour (2005), Le Supplice du santal (2006) Quarante et un coups de canon (2008) et La Dure Loi du karma (2009).

Une femme fuyant l'annonce 

David Grossman
Seuil

Ora, une femme séparée depuis peu de son mari Ilan, quitte son foyer de Jérusalem et fuit la nouvelle tant redoutée : la mort de son second fils, Ofer, qui, sur le point de terminer son service militaire, s’est porté volontaire pour « une opération d'envergure » de vingt-huit jours dans une ville palestinienne. Comme pour conjurer le sort, elle décide de s’absenter durant cette période : tant que les messagers de la mort ne la trouveront pas, son fils sera sauf. La randonnée en Galilée qu’elle avait prévue avec Ofer, elle l’entreprend avec Avram, son amour de jeunesse, pour lui raconter son fils. Elle espère protéger son enfant par la trame des mots qui dessinent sa vie depuis son premier souffle, et lui éviter ainsi le dernier.
À travers le destin bouleversant d’une famille qui tente à tout prix de préserver ses valeurs et ses liens affectifs, l’auteur nous relate l’histoire de son pays de 1967 à nos jours et décrit avec une force incomparable les répercussions de cet état de guerre permanent sur la psyché des Israéliens, leurs angoisses, leurs doutes, mais aussi la vitalité, l’engagement, et l’amour sous toutes ses formes.
David Grossman, né à Jérusalem en 1954, est l'auteur réputé de nombreux romans abondamment primés, d’essais engagés qui ont ébranlé l'opinion israélienne et internationale dont Le Vent jaune, qui a précédé la première Intifada. En 2010, il a reçu le prix de la Paix des éditeurs et des libraires allemands. Il est officier de l'ordre des Arts et des Lettres.


Nouveautés en poche


Le Quai de Ouistreham

Florence Aubenas

En 2009, Florence Aubenas part pour Caen et s'inscrit au chômage, avec un bac pour tout bagage et sans révéler qu'elle est journaliste. À Pôle Emploi, on lui propose de saisir sa chance : devenir agent de propreté dans des entreprises. Le Quai de Ouistreham est le récit saisissant de cette plongée dans le monde de la précarité. Un monde où on ne trouve plus d'emploi, mais des « heures ».

Florence Aubenas est journaliste. Elle a d’abord été grand reporter pour Libération, puis pour Le Nouvel Observateur. Elle est l’auteur de nombreux essais et enquêtes, dont La Méprise disponible en Points.

Le Club des incorrigibles optimistes

Jean-Michel Guenassia

Michel Marini avait douze ans en 1959, à l'époque du rock'n'roll et de la guerre d'Algérie. Il était photographe amateur, lecteur compulsif et joueur de baby-foot au Balto de Denfert-Rochereau. Dans l'arrière-salle du bistrot, il a rencontré Igor, Léonid, Sacha, Imré et les autres, qui avaient traversé le Rideau de Fer pour sauver leur peau, abandonnant leurs amours, leur famille, trahissant leurs idéaux et tout ce qu'ils étaient. Ils s'étaient retrouvés à Paris dans ce club d'échecs d'arrière-salle que fréquentaient aussi Kessel et Sartre. Et ils étaient liés par un terrible secret que Michel finirait par découvrir. Cette rencontre bouleversa définitivement la vie du jeune garçon. Parce qu'ils étaient tous d'incorrigibles optimistes. Il manifeste un naturel épatant pour développer une dispute à table, nous faire partager les discussions entre un Russe communiste et un Hongrois antistalinien.

Le Coeur régulier

Olivier Adam

Depuis la mort de son frère, Sarah est perdue. Ce n’était pas un accident, croit-elle. Pour en avoir le cœur net, elle se rend dans un village côtier au Japon, au pied des falaises où il fut heureux. Chez Natsume, vieil homme solitaire qui a guéri Nathan de son désespoir, Sarah va revivre les derniers moments de la vie de ce frère tant aimé. Éprouver les mêmes sensations… mais aussi les mêmes vertiges.

Olivier Adam, né en 1974, est l’un des auteurs les plus doués de sa génération. Certains de ses romans ont été adaptés au cinéma. Passer l’hiver, Falaises, À l’abri de rien et Des vents contraires sont disponibles en Points.



La Fille de son père

Anne Berest

Dans le rétroviseur, Albert regarde ses trois petites filles rousses. Elles n’ont plus que lui au monde. Trente ans plus tard, trois jeunes femmes rousses se serrent sur la banquette arrière, en route pour un dîner d’anniversaire. Souvenirs, rancœurs et secrets resurgissent : leur mère a aimé un autre homme… Toutes trois sont rousses, mais sont-elles sœurs ?

Née en 1979, Anne Berest vit et travaille à Paris. La Fille de son père est son premier roman.

L'Entreprise des Indes

Erik Orsenna

Les bateaux ne partent pas que des ports, ils s'en vont poussés par un rêve. Bien des historiens ont déjà commenté et commenteront la Découverte de Christophe et disputeront de ses conséquences. Étant son frère, celui qui, seul, le connaît depuis le début de ses jours, j'ai vu naître son idée et grandir sa fièvre. C'est cette naissance, c'est sa folie que je vais raconter. E. O.


Le Crépuscule d'une idole

Michel Onfray

Le freudisme et la psychanalyse reposent sur une affabulation de haute volée appuyée sur une série de légendes. Freud était un scientifique, il a élaboré sa théorie à partir de sa pratique clinique, il a guéri des patients, il a libéré la sexualité. A toutes ces affirmations, et à bien d’autres, Michel Onfray répond : « faux » ! Chamane viennois, guérisseur extrêmement coûteux et sorcier post-moderne, Freud recourt à une pensée magique dans laquelle son verbe fait la loi. Ce livre se propose de penser la psychanalyse de la même façon que le Traité d'athéologie a considéré les trois monothéismes : comme autant d'occasions d'hallucinations collectives. Voilà pourquoi il est dédié à Diogène de Sinope...

Apostille au crépuscule

Michel Onfray

Socrate a raison : mieux vaut subir l'injustice que la commettre... Je n'ai donc pas répondu aux injures ayant accompagné la sortie de mon Crépuscule d'une idole, sous-titré L'affabulation freudienne, un livre accueilli par la haine d'un petit milieu et l'emballement du public. […]. Cette Apostille se propose d'examiner les conditions d'une psychanalyse non freudienne avant Freud, pendant lui, après lui. Avec l'"analyse psychologique" de Pierre Janet, un philosophe doublé d'un psychologue clinicien pillé, insulté et sali par Freud ; avec le "freudo-marxisme" de Wilhelm Reich persécuté par les freudiens et les marxistes ; avec la "psychologie concrète" de Georges Politzer, philosophe communiste et résistant fusillé par les nazis ; avec la "psychanalyse existentielle" de Sartre […] Cet immense chantier exige un "intellectuel collectif". Ce livre pourrait en être le manifeste... M. O.


BEAUX LIVRES

Ramayana de Valmiki

illustré par les miniatures indiennes du XVIe au XIXe siècle

Une édition hors du commun proposée en tirage limité et numéroté de 1 à 3 000.

Objet d’art, œuvre et témoignage de civilisation, cet ouvrage rassemble 660 miniatures indiennes, la plupart inédites, illustrant l’intégralité de l’épopée du Ramayana, commentées par Amina Taha Hussein-Okada.

Texte sacré, lumineux, merveilleusement poétique, le Ramayana raconte la vie exemplaire du prince Rama, héros légendaire, avatar du dieu Vishnu, vénéré en Inde et dans toute l’Asie du Sud-Est. Le Ramayana incarne l’âme indienne et ce que l’Inde offre de plus beau.

Dix années de recherche ont permis d'identifier cinq mille miniatures illustrant les quarante-huit mille vers du Ramayana répartis sur sept chants. 660 œuvres ont été choisies pour illustrer cette édition. Ces miniatures proviennent de manuscrits dispersés à travers le monde et sont conservées dans les musées en Inde, en Europe, aux États-Unis, au Canada, en Australie, au Qatar et au Pakistan. L’ouvrage comprend aussi de très nombreuses œuvres préservées d! ans le secret des collections privées.

Amina Taha Hussein-Okada, conservateur en chef au musée des Arts asiatiques Guimet, en charge des arts de l’Inde, a assuré la direction scientifique de cette édition. Elle est l’auteur des 600 commentaires de miniatures qui offrent une meilleure compréhension de la peinture, de la culture, de la religion, des traditions et des rites indiens. Sa remarquable introduction présente les manuscrits du Ramayana les plus importants et les différentes écoles de peinture du XVIe au XIXe siècle.



Septembre - New York

Quelques jours seulement après le 11 septembre 2001, Jean-Michel Turpin est dans le premier vol européen autorisé à destination de New York. L'expérience émotionnelle qu'il va traverser, dans le Manhattan de "l'après", est presque indicible.

Avec beaucoup de pudeur, il va suivre et capter la manière dont les New-Yorkais vivent puis tentent de surmonter l'onde de choc : expressions de détresse et de gravité sur les visages, moments de recueillement, élans de solidarité...

Ce récit photographique unique retrace les grands "moments" de cette période aussi douloureuse que surréelle : les milliers de visages des "missing" qui recouvrent la ville, la fiévreuse montée du patriotisme, l'émouvante cérémonie du Yankee Stadium, le discours de Bush et les manifestations anti-guerre en Irak qui s'ensuivent... et puis, 10 ans plus tard, la curiosité des touristes du monde entier pour Ground Zero, une des rares traces encore visibles de l'expérience traumatique de 2001...


La photographie hongroise. 

Brassaï, Capa, Kertész, Moholy-Nagy et Munkácsi ont radicalement changé le visage du photojournalisme, et de la photographie d'art entre les deux guerres.

Par des essais dus aux plus grands spécialistes de ce domaine, ce superbe livre examine la manière dont l'extraordinaire activité de ces cinq personnalités ont fait de la Hongrie le centre de la photographie d'art à cette époque, et l’influence qu’ils ont exercée sur les générations de photographes ultérieures.

Grâce à une superbe illustration comprenant toutes les oeuvres majeures de ces artistes, reproduisant souvent des tirages d’archives provenant des collections hongroises, ce qui permet au lecteur de percevoir le grain et la tonalité d'origine, ce livre est une référence dans l’étude de la photographie moderne.

Edition française du catalogue de l’exposition Eyewitness à la Royal Academy of Arts de Londres : une oeuvre de référence pour connaître l’histoire de la photographie moderne.



BANDES DESSINEES

 catalogue de bandes dessinées de collection


Nouveautés



Ralph Azham, tome 2 : La Mort au début du chemin

par Lewis Trondheim
Dupuis


Après avoir mis en déroute la horde de Vom Syrus, Ralph fuit le village, flanqué de Raoul et de Claire. Arrivés à Astolia, où sont regroupés les Élus avant d'être présenté à l'oracle, ils réalisent que le Maître des lieux a une bien étrange conception de l'hospitalité... Une fois encore, le salut est dans la fuite, Ralph poursuit sa quête en compagnie d'un improbable magicien et d'un fylphe.

Le deuxième tome plein de surprises de la nouvelle saga de Lewis Trondheim, dont on retrouve la fantaisie débridée, l'humour décalé et le goût de l'aventure chevaleresque.

Les lumières de la France, tome 1 : La comtesse Eponyme

par Joann Sfar
Dargaud

Les Lumières de la France, c'est bien sûr, l'esprit des Lumières, ce souffle philosophique jusqu'alors inconnu qui balaya notre pays au XVIIIe siècle et qui aboutit à la Révolution française et la Déclaration des droits de l'homme. Un certain Comte, fervent lecteur des nouveaux philosophes, mais tirant ses revenus du négoce des esclaves, prend conscience du paradoxe de son quotidien, ce qui lui fait dire : « Je voudrais pouvoir dormir sereinement avec la certitude que notre compagnie pratique un esclavage à visage humain. »
Plongé dans ses réflexions, le comte délaisse peu à peu sa femme, la comtesse Éponyme, qui, elle aussi, pense beaucoup... Une fable philosophique irrésistible de drôlerie et de piquant par l'auteur du Chat du rabbin. 

Le Royaume de Borée, tome 1 : Oktavius

par Jacques Terpant
Delcourt

Aux confins de l'Europe, l'officier Oktavius de Pikkendorff, âgé de 26 ans, découvre une contrée où vit, dit-on, un petit homme couleur d'écorce armé d'un arc et d'un javelot. Nul ne l'a jamais approché. Durant trois siècles, Oktavius et sa descendance n'auront de cesse de croiser ce mystérieux personnage, survivant d'un monde révolu, défiant le temps et les hommes qui se massacrent sur ses terres.


Abélard, tome 2 : Une brève histoire de poussière et de cendre

par Renaud Dilliès sur scénario de Régis Hautière
Dargaud

Dans l'espoir de décrocher la lune pour séduire la belle Épilie, Abélard poursuit son voyage vers le Nouveau Monde. Pendant la traversée en bateau, aux côtés de Gaston, il va apprendre la vie, la vraie, et comprendra que celle qu'il avait dans son marais n'était qu'un miroir déformant et tronqué d'une réalité qui peut se montrer cruelle. De son côté, Gaston va se surprendre à rêver et à partager parfois un peu de la conception idyllique de la vie d'Abélard. Il va même commencer à se prendre d'amitié pour ce drôle de petit canard et apprécier certains des moments qu'ils vont vivre ensemble.

Kid Paddle, tome 12 : Panik Room

par Midam
Mad Fabrik

Kid Paddle plongé dans un univers rose bonbon...


Décès de Gilles Chaillet

Gilles Chaillet est décédé le 14 septembre 2011 à Margency1. Il avait 65 ans.

Gilles Chaillet est né à Paris, le 3 juin 1946. Fidèle lecteur du journal "Tintin", il dévorait les aventures du "Chevalier Blanc" et de "Blake et Mortimer". C'est à cette époque que deux grandes passions s'imposent à lui, la bande dessinée et l'Histoire. Après divers travaux de studio, il fait la rencontre de Jacques Martin qui lui confie la reprise du dessin de "Lefranc". Il publie les premières planches de la série "Vasco" en 1980 dans le journal "Tintin". Jusqu’en 2008, il se consacre alors à l’écriture et au dessin de cette fresque magistrale qui ressuscite pour notre plus grand plaisir des pages méconnues de notre passé (22 titres au Lombard). Cette saga figure aujourd'hui parmi les séries de BD historiques de premier plan, tant son auteur s'est toujours attaché à rendre avec minutie les détails du passé. Chez Gilles Chaillet, la rigueur de l'histoire n'entrave en rien la verve et le rythme de la narration, l'intrigue est vive et rend le récit formidablement vivant. En mars 2001, il publie, avec B. Capo au dessin, le premier titre d'une série historique intitulée "Tombelaine" (Casterman). En janvier 2002, il écrit et dessine "La dernière Prophétie" et en août 2003, c'est avec Olivier Mangin au dessin, qu'il publie "Intox", un thriller contemporain (Glénat). En 2004 paraît l'oeuvre de sa vie, "Dans la Rome des Césars" (Glénat).

En 2008, tandis que continue "La dernière Prophétie", il confie le dessin de "Vasco" à Frédéric Toublanc, puis sur un scénario de Didier Convard, il dessine le premier volet de "Vinci, l'Ange brisé" (Glénat). En janvier 2009, Le Lombard entame l’édition de la série « Vasco » en Intégrale. Le tome 7 paru en décembre 2010 clôture cette Intégrale avec notamment « Les Mémoires de Voyages de Vasco », un récit un peu atypique où Gilles Chaillet nous ouvre les carnets de voyage d'un Vasco vieillissant. Une occasion pour l'auteur de faire revivre nombre de villes médiévales, d'après des recherches de l’historien Luc Révillon. En mars 2011, parait le péplum « Les boucliers de Mars » aux Editions Glénat où Gilles est au scénario et Christian Gine au dessin. Scénarisé par Gilles Chaillet et dessiné par Frédéric Toublanc, le tome 24 de « Vasco » (« Le Village maudit ») paraîtra en février 2012 au Lombard.






... et de Daniel Hulet

Daniel Hulet est décédé à l'âge de 66 ans. Né en 1945, cet auteur complet de bandes dessinées suivit les cours à l'Académie des Arts d'Ixelles avant de créer, pour le journal "Tintin", le personnage du chat Charabia sur scénario de Christian Blareau. Avec Vicq, il signera les dessins de Léo Gwen pour le même hebdomadaire, puis ceux de Chris Melville avec De Kuyssche pour l'hebdomadaire "Spirou". Mais c'est avec Pharaon réalisé avec le scénariste André-Paul Duchâteau pour "Super As" en 1980 que Hulet se fait remarquer. Ces albums seront repris et poursuivis aux éditions Glénat jusqu'en 1999. Entretemps, il crée avec Jan Bucquoy Les Chemins de la gloire pour le mensuel "Vécu" du même éditeur (1985). Il va développer une œuvre plus personnelle  et artistique avec la trilogie L'État morbide pour laquelle il remporte de nombreux prix (1987 à 1992). Il signera également, toujours en auteur complet, la trilogie Immondys dans la collection Carrément BD (2000-2003).  Pour Casterman, il fera trois tomes de Extra-muros. Enfin, avec Frank Giroud, il réalisera deux tomes des Fleury-Nadal intitulés Benjamin (2007) puis  le quatrième tome de Destins : Paranoïa avec Valérie Mangin paru en 2010.

Ce grand artiste laisse une œuvre foisonnante et sans concessions. Parfois surnommé le Bilal belge, Daniel Hulet était également un grand connaisseur de Bruxelles qu'il a beaucoup représentée dans ses albums, et un coloriste hors-pair.



JEUNESSE

Le tout petit roi

Découvrez le magnifique album de Taro Miura, Le Tout Petit Roi, une très belle fable sur le bonheur et la quiétude, riche d’illustrations colorées et poétiques.
C’est l’histoire d’un tout petit roi pour qui tout est trop grand : son château, son armée…
Jusqu’à ce qu’il rencontre une très grande dame. Ou l’art et la satisfaction de trouver « chaussure à son pied », au-delà des apparences et des vanités…

Ce livre a été  très bien accueilli au Japon, son pays d’origine, où  il a gagné le prix « Sankei Children’s Publishing Culture Award »  qui récompense les meilleurs livres d’illustrations jeunesse.

à partir de 3 ans.

Inventaire illustré des merveilles du monde

par Virginie Aladjidi

Cet inventaire illustré nous emmène faire un tour du monde, à la découverte des plus beaux sites culturels.
Du Colisée de Rome à la Grande Muraille de Chine, en passant par les Châteaux de la Loire, le centre historique de Jérusalem et le Taj Mahal. Les 80 monuments et centre historiques, tous référencés dans le patrimoine mondial de l’UNESCO, sont classés par continent, pour une exploration intelligente du monde et de ses merveilles. Les aquarelles d’Emmanuelle Tchoukriel restituent avec précision et finesse la diversité des architectures et la beauté du patrimoine de plus de 50 pays ! Les textes qui les accompagnent donnent des repères historiques sur leur construction et leurs spécificités culturelles.

Pour tous les curieux, petits et grands




Je lis et j'écris mes premiers mots magnétiques

llustré par Géraldine Cosneau

Avec mon alphabet magnétique, c’est facile de reproduire les mots illustrés dans le livre sur mon ardoise aimantée !

Un livre-jeu évolutif : Près de 140 modèles de mots pour créer tout seul des centaines de phrases et de petites histoires.

Grâce aux illustrations, l’enfant choisit noms, adjectifs, verbes, et prépositions pour inventer des phrases et des petites histoires.

à partir de 5 ans.

Copain de la planète

par Robert Pince

La présence des hommes sur Terre a toujours eu un impact sur la nature et ses paysages. La vie des animaux et des êtres humains modifie en permanence notre planète. En retour, les hommes ont dû adapter leur(s) activité(s) à leur(s) environnement(s). Aujourd’hui, la protection de la planète est un enjeu pour la sauvegarde de tous.
à partir de 8 ans.


23 histoires autour de questions malicieuses

par Susie Morgenstern

Ma super boîte à histoires...
Plaisir de lire garanti avec ces 23 histoires malicieuses, rassemblées en 8 petits livres, écrites à partir de drôles de questions d'enfants et signées Susie Morgenstern.
23 histoires malicieuses rassemblées en 8 petits livres, écrites à partir de drôles de questions d'enfants et signées Susie Morgenstern.

Est-ce qu'on est obligé d'être heureux ? Pourquoi je ne pas pas avoir tout ce que je veux ? Pourquoi je dois aller à l'école ? A quoi ça sert ? Pourquoi il y a des guerres ?

à partir de 12 ans.




Dis, monsieur, ça veut dire quoi "abao" ?

Le 3 mars 1872, un mardi, ou un mercredi, le jour n’a aucune importance quoiqu’il fut à marquer d’une pierre blanche puisqu’Archibald-Joseph Abao eut une idée. Poursuivi par ses créanciers, acculé par les huissiers, il convoita de cambrioler non pas le pâle bijoutier du quartier – celui-là même qui lui refusa un prêt modique alors qu’il roulait sur l’or et se vautrait sur sa sœur – mais ni plus ni moins que la plus grosse banque du pays : le Crédit Lyonnais. Car, oui, le Crédit Lyonnais était déjà en pleine activité à cette époque et l’affaire qu’allait déclancher notre Archibald-Joseph n’allait pas être la dernière, mais ça, comme on dit, c’est une autre histoire.

Donc, son coup minutieusement préparé, il parvint à s’introduire le 10 mars de la même année (un mardi semble-t-il) dans l’établissement prestigieux et fit main basse sur le contenu des coffres.

Rentré chez lui, il s’aperçu qu’en lieu et place des billets de banque, il n’y avait que des vignettes imagées, découpées de-ci de-là dans d’inavouables magazines. Le banquier – plus voleur que tout autre, c’est connu – avait détourné à son profit les billets entassés.

Désargenté autant que désespéré, Archibald-Joseph Abao passa le reste de sa vie dans l'asile de Moulinsart à relier les images dérobées pour en faire des histoires imagées. Sans s’en rendre compte, il inventa l’album de bandes dessinées. Il aurait pu vivre des rentes prodigieuses que lui aurait procuré sa trouvaille. Hélas, le triste Sire de Rodwell, directeur de l'asile, déposa le brevet à sa place…

Il termina sa vie malheureux et n’eut jamais d’enfants.

Le choix du nom d’abao pour une maison de livres et de thé coule de source et n'est que justice.

L'histoire est un éternel recommencement

Gravure représentant l'arrière-grand-père de Dominique Strauss-Khan


Souvenirs de vacances

Je pensais que les vacances me videraient la tête. Mais non, les vacances, ça ne vide qu'une chose : le porte-monnaie.
[Jean-Philippe Blondel]


PRIX

La première sélection du Goncourt

De toutes les sélections des prix littéraires, celle du Goncourt est sans doute la plus attendue. L'an dernier, les académiciens avaient attribué le Goncourt à Michel Houellebecq pour 'La carte et le territoire' (Flammarion). Les jurés du plus prestigieux des prix littéraires français publient la première sélection des romans en lice. Les deuxième et troisième sélections du Goncourt seront annoncées les 4 et 25 octobre. Verdict le 2 novembre.

La liste des 15 romans sélectionnés par ordre alphabétique d'auteurs:

- Stéphane Audeguy, Rom@ (Gallimard)
- Emmanuel Carrère, Limonov (P.O.L)
- Sorj Chalandon, Retour à Killybegs (Grasset)
- Charles Dantzig, Dans un avion pour Caracas (Grasset)
- David Foenkinos, Les souvenirs (Gallimard)
- Alexis Jenni, L'Art français de la guerre (Gallimard)
- Simon Libérati, Jayne Mansfield 1967 (Grasset)
- Ali Magoudi, Un sujet français (Albin Michel)
- Carole Martinez, Du Domaine des Murmures (Gallimard)
- Véronique Ovaldé, Des vies d'oiseaux (L'Olivier)
- Eric Reinhardt, Le Système Victoria (Stock)
- Romain Slocombe, Monsieur le Commandant (Nil)
- Morgan Sportès, Tout, tout de suite (Fayard)
- Lyonel Trouillot, La belle amour humaine (Actes Sud)
- Delphine de Vigan, Rien ne s'oppose à la nuit (JC Lattès)


THE & CAFE

Cafés crèmes arômatisés

  • Café vanille & caramel
  • Café noisette & chocolat noir
  • Café caramel & chocolat blanc

Cafés lactés frappés

  • Tchaï (épices indiennes)
  • Amandes amères (Amaretto)
  • Caramel

Lait frappé

  • Matcha & banane

Sod'abao

Sodas pétillants de fabrication maison
  • Mangue/orange
  • Fraise/orange

abao vous propose la gamme de sirops de Philibert Routin, une société qui fabrique des produits de qualité depuis 1883!







SANDWICHS

L'Amélie Nothomb
Thon mayonnaise, oeufs, salade  3.00 €

L'Andréa Camilleri
Ricotta, Serano, parmesan, tomates séchées, roquette  3.50 €

Le Charles Ferdinand Ramuz
Emmenthal, pesto rouge, roquette  3.00 €

Le Victor Hugo
Jambon blanc, gouda, salade, tomates, oeufs, cornichons, moutarde et mayonnaise  3.50 €

Le Michael Connelly
Américain, oeufs, câpres, tomates, salade  3.00 €

L' Henri Vincenot
Rôti de porc, moutarde de Dijon, salade  3.20 €

Le Maxime Chattam
Pain de viande, oignons rouges, cornichons, salade, moutarde et mayonnaise  3.50 €

L' Eugène Ionesco
Serano, oignons rouges, oeufs, roquette, mayonnaise  3.50 €
Le Raymond Devos
Brie de Meaux, miel, roquette  3.00 €

Le Kalpana Swaminathan
Poulet, sauce au curry, salade  3.00 €

Le San Antonio
Poulet, ananas, sauce cocktail, salade  3.00 €

L'Honoré de Balzac
Rillettes de porc,  confit d'échalottes, roquette 3.50 €

L'Arturo Pérez-Reverte
Chorizo, ricotta, pesto rouge, salade  3.20 €

 Commandez vos sandwichs

mail : miam@abaobxl.be
fax : 02 663 79 88
sms : 0488 510 160
tel : 02 663 79 80


PETITS PLATS

Potage 3,00€

Légumes et petites pâtes au fromage de brebis 8.95 €
Cassolette de poissons à l'ostendaise 9.95 €
Saumon à la menthe, duo de riz et légumes verts 8.95 €
Cassolette de soles limandes 9.95 €
Paëlla 9.95 €
Noix de Saint-Jacques, riz & légumes au lait de coco 9.95 €
Crevettes à l'indienne, lentilles corail, légumes 8.95 €
Anguille au vert 11.95 €
Poulet Tikka et riz basmati 9.95 €
Emincés de poulet, penne et légumes du soleil 8.95 €
Lasagne à la bolognaise 7.95 €
10 Yakitori, brochettes de poulet mariné et épicé 10.95 €

Moelleux au chocolat 3.95 €
Tarte au fromage & spéculoos 3.95 €
Crumble aux fruits rouges 3.95 €
Crumble aux pommes 3.95 €


contacts




40 rue Middelbourg
1170 Bruxelles 
Téléphone :
+32 (0)2 663 79 80
Télécopie :
+32 (0)2 663 79 88

site internet :
www.abaobxl.be
courriel général :
info@abaobxl.be
courriel commandes :
commandes@abaobxl.be

Page Facebook Compte Twitter


abao a reçu le label de qualité des librairies en Communauté française : une garantie d’accueil, de conseil et de diversités pour vos lectures.











Si, malgré la peine que vous nous infligerez, vous ne souhaitez plus recevoir nos belles lettres, criez de toutes vos forces : "Je ne veux plus jamais recevoir un de ces courriers pour toute la vie!" et  défoncez le bouton gauche de votre souris exactement ici.